Présentation de ZK

WEBGRAM vous  fait la  description générale des ZK 
ZK est un framework divisé en deux parties. Une première partie écrite en Javascript, et dirigée côté client. Elle a pour rôle d’enregistrer  les événements de l'interface et de donner des informations au  serveur. La seconde partie est écrite en Java. Elle est visionnée côté serveur. Cette deuxième partie est divisée en deux structures: l’une servira à la compilation à la volée, l’autre œuvrera dans  la gestion des événements et dans la mise à jour des composants. L'architecture est appelée « server centric » du fait que les traitements sont évalués côté serveur. C’est un  choix qui a été opérer afin  de garder le traitement des données à mettre au niveau du serveur. Il faudra noter l’importance qu’il y a de conserver cette logique. Elle éviterait une réorientation de ces différentes données chez le client. Elle de voir les traitements qui circulent entre le serveur et le client et permet d’identifier leurs conséquences. ZK dispose principalement de trois composantes qui sont: le ZK Loader, l'AU Engine et le Client Engine. 

Le ZK Loader
L’étape initiale concerne la requête, alors qu’elle  est reçue au serveur. Cette requête est classique et de type HTTP. Lors de la réception, le ZK Loader sera activé par le conteneur web. Il charge dès lors  la page, l'analyse et créer les composants. Pour gagner du temps avec le calcul, les composants sont enrôlés en mémoire. Ils sont interprétés ensuite à runtime par le biais d’un procédé un peu  proche de celui des JSP et nommé Dynamic Servlet Page. La demande du client sera prise en charge: la page est alors générée et envoyée. Les composants indispensables seuls, seront envoyés du fait que l’ensemble des scripts Javascript donnés  par ZK sont modulés. Ces composants sont nouvellement utilisés. Cela  a l’avantage d’éviter  au client  de plusieurs fois, télécharger les ressources.Le ZK Loader sera ainsi convoqué  à chaque fois  que le client fait une demande de page. 

Client Engine
Client Engine suppose que la page est parvenue au client qui pourra  accéder dès lors, à l'interface générée par le moteur de rendu de son navigateur. Le composant embarqué est mentionné en Javascript et n’est  téléchargeable seulement qu’une seule fois par le client à l’aide d’un mécanisme de cache des navigateurs. Ainsi, Client Engine marche sous le format classique des applications lourdes. Il reprend les évènements générés par le client et notifie l'AU Engine. C'est à ce niveau qu’entre en jeu le modèle AJAX. Après, il sera envoyé au serveur des requêtes XML qui vont permettre la  transmissions  des événements. Les échanges c’est-à-dire la communication  entre le client et le serveur sont facilités à l’aide d’une gestion intelligente de ces différents événements. Ils sont par la suite retransmis   par sections,  et un système de détection des répétitions d’événements est crée. Par exemple Si l’utilisateur fait deux changements dans le  même champ, la modification ne sera perçue  qu'une seule fois directement à la deuxième valeur.

Asynchronous Update
Le composant qui agit sur le traitement des événements est le dernier du framework ZK. Il fonctionne de par l'utilisation de handlers. Chacun de ces événements est rattaché à une page. Les handlers pourraient être arrêtés dans certaines conditions, c’est le cas par exemple lors d’une attente de confirmation par l'utilisateur de l'application. L'AU Engine, une fois les événements reçus, les range  dans une queue d’événements. L'application principale les reprend de là  et fait une mise à jour des composants si cela s’avère nécessaire. Par le biais  des  handlers d’événements, l’application  exécute ses traitements et effectue sa logique métier. C’est dans cette étape qu’intervient l'existant de votre architecture. Vous pourrez voir ici qu’il n’y aura pas de changements à apporter. Et L'application pourra parvenir aux autres ressources et sous-couches. Les composants une fois retouchés, l'AU Engine renverra  au client les  informations nouvelles. Cette communication est toujours concentrée au-dessus du modèle AJAX. Le client n'aura à prendre en compte que les changements à faire. La réponse contiendra uniquement les aspects  de modification du DOM et  de nouvelles données pour l'affichage éventuellement.

WEBGRAM vous propose une analyse   des spécificités techniques de ZK
Quand il s’agira de parler de programmation,vous aurez à noter qu'aucun développement n'est demandé pour les communications entre le client et le serveur. Vous remarquerez aussi que le modèle est  simple et  ne demande  pas  beaucoup de connaissances sur les threads. Cependant que, le serveur est toujours à même  de prendre en charge les requêtes pour plusieurs pages et tout cela de façon concomitante et facilité par les handlers qui sont rattachés aux pages. Il existe un  interpréteur du Java léger, BeanShell, qui est contenu dans le framework ZK. C’est ce qui fait qu’il est toujours possible d'écrire directement du code Java dans les pages webs. Des  langages comme  ruby, JSP, etc. peuvent également  fonctionnés  de la sorte  par l’usage d'autres interpréteurs. 

WEBGRAM, connaît les opportunités qu’offre le framework ZK et s’engage à bien diligenter les projets de ses clients. À l’agence WEBGRAM, vous retrouvez le confort du développement web, avec des framework à l’image de ZK qui a fait la fortune de langages tels ruby ou php.

Libellés : , ,
[blogger]

Author Name

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.