Le classement des 5 outils open source populaires par WEBGRAM(entreprise basée à Dakar-Sénégal), Leader en développement de systèmes informatiques en Afrique

WEBGRAM, entreprise informatique basée à Dakar-Sénégal, leader en Afrique, ingénierie logicielle, développement de logiciels, systèmes informatiques, systèmes d'informations, développement d'applications web et mobile, Le classement des 5 outils open source populaires par WEBGRAM
Le classement des 5 outils open source populaires, WEBGRAM, entreprise informatique basée à Dakar-Sénégal, leader en Afrique, ingénierie logicielle, développement de logiciels, systèmes informatiques, systèmes d'informations, développement d'applications web et mobiles


 
Les open source offrent beaucoup d’avantages. Raison pour laquelle les développeurs optent pour cet outil qui fonctionne bien.

WEBGRAM (société basée à Dakar-Sénégal), Expert en développement de logiciel en Afrique, tente de vous donner les avantages des open sources qui se traduisent en français comme outils de développement à source ouverte afin de vous lister les 5 options d’outils les plus populaires aujourd’hui.

Les avantages selon WEBGRAM (agence basée à Dakar-Sénégal), Géant en développement d'applications mobiles et web en Afrique

Pour choisir un outil de développement open source, il faut avoir des besoins de programmation bien définis. Pour certaines tâches, il est nécessaire de définir de bien définir les types d’outils comme la gestion du code source, les environnements de développement intégrés, l’édition de texte et de sources, l’intégration continue et la gestion de la configuration de ressources IT.


Parmi les avantages, il y a le cout. Beaucoup d’open source se testent sans frais car certains outils disposent de distributions libres et modifiables. L’open source a l’avantage d’être extensible. Parce qu’elle offre des fonctionnalités supplémentaires comme des forums de développeurs ainsi que des plugins. Il faut aussi remarquer que l’open source a une compatibilité étendue. Autrement dit, ils sont fabriqués pour s’intégrer à un grand nombre de plateformes. Elle dure longtemps.

Le classement 

  • Git

Souvent utilisé avec des plateformes de gestion de code basé sur le web telle que GitHub et GitLab, le Git s’intégre avec des plateformes qui lui permet de collaborer facilement. Souvent on remarque que la plateforme Git est déployée mais à condition qu’un graphique spécifique soit déployée. Pour les Git, certaines sont payantes au même moment d’autres sont gratuites et libres. Mais WEBGRAM (entreprise basée à Dakar-Sénégal), Spécialiste en développement d'applications web et mobiles en Afrique, vous recommande de choisir GitLab et GitHub qui sont non seulement avantageux mais disposent de tiers gratuits. Son seul hic, le manque de robustesse du support de Git sur le système Windows par rapport au Linux. Les possibles conflits de merge long est le défaut le plus décrié.

  • Apache Subversion

Subversion, encore appelée SVN, fait partie des outils relatifs à la gestion du code.  SVN est différente de Git dans les dépôts de code car elle stocke le code sur un serveur distant alors que Git utilise des dépôts locaux par défaut.  Malgré ça, ils ont de nombreuses similitudes. Raison pour laquelle on peut les utiliser ensemble en faisant une connexion commune via git-svn. Cela facilite une interaction entre ces deux. Les capacités de Subversion sont appréciées et sa facilité d’utilisation est louée. Pourtant certains reprochent à SVN d’être un outil qui a moins de fonctionnalités que Git

  • Eclipse IDE

Très appréciée par la communauté Java il est écrit en Java et pour Java. Eclipse IDE a la capacité d’être écrit dans plusieurs langages tels que PHP, Perl, C/C++, Ruby, Go, Rust, Scala ou encore R. Il supporte plus de 60 langages de programmation

Avec Eclipse, il est possible de personnaliser des extensions de fonctionnalités puisqu’il dispose d’un marché très florissant en termes de plugins. Mais il faut souligner que c’est un peu délicat d’ajouter ou de supprimer certains plugins sans casser les fonctionnalités existantes car ils sont dépendants les uns des autres. La fondation Eclipse maintient d’autres projets d’IDE comme Theia basé sur le protocole de langages serveur (LSP).

  • Apache NetBeans

Un peu similaire à Eclipse, basé sur Java, NetBeans est souvent recommandé pour l’écriture en Java, PHP et C/C++. Il supporte des fonctionnalités pour des langages comme JavaScript, HTML, XML ou encore Groovy. C’est un IDE qui prend en charge les greffons même les moins pertinents.  NetBeans a les capacités d’auto-complétion comme entre autres les suggestions, les paramètres, la gestion des classes. Il a également la capacité de génération, de correction ou encore de mises à disposition de templates de code.

  • Emacs

C’est un éditeur de texte open source. Emacs est écrit, au milieu des années 1980, par les membres du projet GNU. Les séquences complexes de saisie de clés sont automatisées à l’aide de macros. Dans ce cas, les développeurs peuvent l’utiliser comme un IDE à part entière. Deux mises a jours sont sont nécessaires par an. Ce que certaines personnes reprochent à Emacs le temps qu’il prend pour configurer et intégrer dans un environnement. Sa courbe d’apprentissage est jugée raide.

WEBGRAM est Leader (meilleure entreprise / société / agence)  de développement d'applications web et mobiles en Afrique (Sénégal, Côte d’Ivoire, Bénin, Gabon, Burkina Faso, Mali, Guinée, Cap-Vert, Cameroun, Madagascar, Centrafrique, Gambie, Mauritanie, Niger, Rwanda, Congo-Brazzaville, Congo-Kinshasa RDC, Togo)

Libellés :
[blogger]

Author Name

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.